Bouchons d’oreilles : quels impacts sur la santé ?

Un bouchon de cérumen peut se former dans l’oreille si l’on utilise fréquemment le coton-tige ou qu’on se baigne souvent en laissant de l’eau rentrer dans les oreilles. Pour certains, c’est juste inné, comme les cheveux gras, leurs glandes produisent beaucoup de cérumen naturellement. Seulement, voilà, ces bouchons d’oreilles produisent plusieurs effets désagréables sur la santé. Les voici et en bonus, nous vous livrons quelques conseils pour vous en défaire.

bouchons oreilles

Bouchons de cérumen : les conséquences

Le cérumen s’agglutine jusqu’à former une grosse boule à l’entrée de l’oreille ou à quelques centimètres dans le conduit auditif, parce qu’il y a surproduction ou parce que l’organisme n’est pas capable d’éliminer l’excès produit.

En cliquant sur ce guide sur les bouchons d’oreilles vous saurez en détail leurs origines, comment ils se manifestent et comment les soigner de manière efficace. Pour en revenir à leurs impacts sur la santé, ces bouchons entrainent premièrement des sensations gênantes dans l’oreille.

Il va sans dire que vous entendrez moins bien même quand vous mettrez votre marteau-piqueur en marche au travail. La plupart du temps, les personnes souffrant de bouchons de cérumen sont aussi victimes d’acouphènes (les petits bruits qu’on croit entendre au fond de l’oreille). Parfois on distingue des bourdonnements, d’autres fois des bips continus surtout à la sortie de la douche ou après s’être baigné.

Les bactéries s’accumulent au fond du conduit auditif obstrué par le cérumen et finissent par tapisser le pavillon externe. Ce dernier se met alors à rougir et à vous démanger. Dans les cas les plus graves, des douleurs proviennent du fond de l’oreille. Cette inflammation est appelée otite externe. Si elle se prolonge jusqu’à l’intérieur au niveau du tympan et n’est pas traitée à temps, elle peut causer des dégâts irréversibles, voire la surdité permanente.

bouchon oreille

Les erreurs à ne pas commettre

Lorsqu’une personne a une ou les deux oreilles (cas rare, mais pas improbable) bouchées par de la graisse de cérumen, elle peut perdre l’équilibre à des moments. Cela se manifeste par des vertiges. Ces symptômes ont aussi lieu lors d’autres affections de l’oreille. C’est pourquoi il faut toujours en référer à son médecin traitant ou à un spécialiste ORL pour obtenir un diagnostic fiable. Rappelez-vous que plus vous prenez votre temps, plus le bouchon grossira et durcira à l’intérieur. Votre spécialiste aura alors beaucoup de mal à l’en extraire.

Pour les jeunes enfants, ces mêmes signes peuvent indiquer qu’ils ont introduit quelque chose dans l’oreille. Les parents ne devraient donc pas perdre une seule seconde et les conduire chez leur pédiatre à bord de leurs poussettes-canne. D’autant plus si vous apercevez du pus, un liquide translucide ou du sang couler de son oreille. Cela s’accompagne généralement de fièvre.

Surtout, abstenez-vous d’essayer de retirer le bouchon d’oreille en vous servant de jet d’eau, d’un coton-tige, d’un capuchon de stylo ou d’un cure-ongle. Vous pourriez le pousser davantage vers le tympan et aggraver la situation.

Si vous voulez vraiment essayer par vous-même, ramollissez le bouchon de cérumen en faisant couler quelques gouttes de sérum physiologique mélangé à un peu de sel de Vichy dans l’oreille concernée une fois par jour jusqu’à ce que celui-ci sorte de lui-même lorsque vous penchez la tête du côté opposé ou se désagrège en miettes. Sinon, rendez-vous chez le médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.