Quel affichage en termes de sécurité ?

Pour un employé comme pour une entreprise, un accident de travail peut causer de lourdes conséquences. Pour cela, il est généralement conseillé d’utiliser une signalétique sécurité afin de protéger aussi bien le personnel que les usagers. La sécurité des personnes en milieu professionnel est donc un impératif pour toutes les entreprises. Bien que les obligations d’affichage varient en fonction de l’effectif, certaines sont indispensables et il est important de les connaitre.

Affichage : une obligation de sécurité

Le Code du travail oblige l’employeur à assurer la sécurité de ses employés. En cas de manquement, on parle de faute inexcusable, car l’employeur est censé avoir conscience du danger auquel est exposé son personnel. Vous pouvez en apprendre davantage sur les règles et obligations d’affichage sécuritaire au sein des entreprises en faisant quelques recherches. Ainsi, l’employeur est censé connaitre les risques et prendre les précautions pour en informer ou sensibiliser son personnel. Une faute légère en temps normal peut devenir rapidement inexcusable dans les cas suivants :

  • un défaut d’information ;
  • une absence de dispositifs de protection (masque, combinaison, etc.) ;
  • une légèreté dans la surveillance.

Toutes ces raisons peuvent être particulièrement préjudiciables à l’employeur. Les conséquences financières de cette faute nécessitent une assurance préalable de l’employeur. Pour éviter de tomber sous le coup de la loi, il est important de mettre une signalétique de sécurité efficace.

sortie secours

Les affiches utilisées pour la signalétique sécurité sont diverses et variées. Elles doivent être facilement accessibles au salarié et tenir compte des activités de l’entreprise. Elles doivent indiquer entre autres l’emplacement du matériel d’extinction, les dispositifs d’alerte comme les alarmes, téléphone d’urgence ou point d’incendie. De petits panneaux indiquent les issues de secours à chaque niveau du bâtiment. Un accent particulier est mis sur les points de rassemblement et un plan d’évacuation auquel tout le monde est sensibilisé. Périodiquement, des tests sont organisés pour voir comment la situation serait gérée.

Il faut également que les affiches indiquent clairement la conduite à suivre en cas d’incendie pour une intervention rapide et efficace. Au sein du personnel, des travailleurs chargés de la sécurité doivent être identifiés et bien formés à cet effet. Ils gèrent les évacuations et la mise en action du matériel. Les informations sur les services de secours comme les sapeurs-pompiers et les urgences doivent être bien positionnées au sein de l’entreprise.

Des sanctions en cas de non-respect des obligations d’affichage

En cas de non-respect des obligations sécuritaires, les entreprises s’exposent à des sanctions financières. Dans les pays européens, le montant de la sanction peut aller parfois jusqu’à 1500 euros. En cas de récidive, la sanction double. Il arrive même des cas extrêmes de condamnation à une peine de prison. Bien que rares, ces cas se produisent lorsque, suite à plusieurs relances de l’inspection du travail, l’affichage de sécurité n’est toujours pas installé.

Les installations et équipements des entreprises sont contrôlés à la mise en service et de façon périodique. Ces vérifications sont faites par des organismes accrédités par le ministère ou autres comités spécialisés.

Voilà donc l’essentiel à savoir pour ce qui est des affichages en termes de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.