Astuces pour améliorer son audition

Comme tous les autres organes du corps, les oreilles s’entretiennent à l’aide de gestes au quotidien. Lisez alors dans cet article des produits à consommer régulièrement, des exercices à réaliser soi-même et de bonnes habitudes pour entrainer son ouïe et l’affiner dans la foulée.

audio

Les aliments bénéfiques pour l’audition

Généralement, tout ce qui est antibactérien et anti-inflammatoire produit des effets bénéfiques sur les troubles de l’audition. La plupart étant dus à des inflammations provoquées par des bactéries et des virus. Pour renforcer vos défenses immunitaires à ce niveau, il est alors bon de consommer régulièrement du gingembre et de la menthe en tisane, mais aussi de l’ail et du curcuma en assaisonnements de vos plats.

Les compléments alimentaires du type d’Audizen concentrent tous les nutriments dont le corps a besoin pour une meilleure audition. Cette page concernant Audizen vous en dira plus à ce propos.

Les gestes pour améliorer l’audition

Si le botox permet de garder une peau jeune même à 50 ans, faire du sport ou juste bouger au quotidien selon les spécialistes aide à maintenir en bonne santé l’oreille interne et la cochlée. L’oreille externe transmet mieux les sons au nerf auditif et au cerveau lorsque le sang afflue dans les vaisseaux et circule de manière fluide grâce à la pratique d’activités physiques.

Si votre perte d’audition est due à une exposition fréquente à des vacarmes assourdissants, la méditation vous aidera à réhabituer votre ouïe à la normale et par la même occasion à retrouver la sérénité. Écoutez de la musique douce ou profitez-en pour faire du yoga, tout est bon à prendre. Réaliser des exercices de respiration durant votre séance vous aidera aussi à améliorer votre circulation sanguine.

Des exercices à pratiquer tous les jours

La radio est un indispensable pour évaluer l’état de votre audition et l’entretenir de jour en jour. Placez-la dans une pièce en gardant le volume sur médium. Installez-vous sur une chaise à une certaine distance et écoutez la musique ou les voix qui en sortent. Notez dans un petit carnet si vous entendez bien, plus ou moins ou mal.

Ensuite, éloignez la radio quitte à la changer de pièce en gardant toujours le même paramètre de volume jusqu’à ce que vous ne puissiez plus rien distinguer des paroles des chansons ou des voix des animateurs. Tous ces exercices aideront également votre spécialiste dans votre traitement.

casque

Comment mener à bien sa rééducation auditive ?

Après la pose d’un appareil auditif, les réglages et la formation sur l’utilisation de ce dispositif chez le médecin, le patient doit habituer petit à petit son oreille à réentendre et identifier les sons. Si tel est votre cas, commencez par votre propre voix avant d’enchainer avec celle des autres. Lire ou chantonner à haute voix en allant dans les aigus et dans les graves permet déjà d’évaluer où vous en êtes et les progrès qui vous restent à faire.

En parallèle, vous pouvez travailler sur différents types de sons, les reconnaitre et en déterminer la provenance : alarme, sonnette, bruits de pas, de voitures, bips, carillons, gazouillis et bien d’autres. Tout est dans la connexion de la prothèse qui mène le son au nerf auditif qui, lui, le transmet au cerveau. Testez votre audition sur des petits bruits (stylo qui tombe, chat qui miaule), mais aussi de gros vacarmes (souffleur thermique, aspirateur, broyeur de végétaux).

Quand vous voyez que vous avez fait le tour des sons de votre environnement immédiat ou de votre langue, n’hésitez pas à innover et à vous exercer sur des langues étrangères et de sons nouveaux. Cela ne fera qu’affiner votre ouïe et vous procurer des oreilles jeunes des années durant.

En résumé, il ne s’agit pas de soigner une infection ou une maladie des oreilles par ces quelques mesures. On parle surtout de prévention et de ralentissement de la vieillesse à ce niveau à l’aide de bonnes habitudes. C’est comme avec le cerveau, si vous ne faites pas travailler votre matière grise et votre mémoire souvent, vous avez plus de risques d’être atteint de maladies comme Alzheimer ou Parkinson.

En entrainant votre ouïe tous les jours, vous la renforcez contre la perte totale de l’audition suite à une otite, une hypoacousie ou un trouble auditif anodin comme les bouchons d’oreilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.