Ce que vous devez savoir sur l’ordinateur quantique

Nous connaissons la physique quantique depuis toujours. Nous entendons également beaucoup parler de l’ordinateur quantique, sans forcément savoir exactement de quoi il s’agit. Voici alors le minimum qu’il faut savoir sur l’ordinateur quantique.

 

Ce qui différencie l’ordinateur quantique d’un ordinateur classique

Les ordinateurs que nous utilisons ont bien évolué depuis leur invention. Désormais, ils sont plus rapides, plus puissants et plus performants sur de nombreux points. Pour les rendre plus efficaces, les ingénieurs augmentaient leurs mémoires et inventaient des processeurs encore plus puissants.

Alors, est-ce que les ordinateurs pourront s’aligner aux ordinateurs quantiques un jour ? La réponse est non, tout simplement parce que ce sont deux machines qui ont été conçues pour penser différemment. Alors que les ordinateurs classiques ont été conçus pour fonctionner en bits, les ordinateurs quantiques fonctionnent eux en Qbits. La principale différence, c’est que l’ordinateur quantique va établir un calcul largement plus rapide : un ordinateur à 4 bits sera 16 fois plus lent qu’un ordinateur quantique à 4 Qbits.

L’ordinateur quantique : ordinateur du futur ?

Maintenant qu’on sait à quel point un ordinateur quantique est puissant, l’on en est à se demander s’il s’agit de la technologie qui va remplacer nos ordinateurs actuels dans quelques années. Malheureusement, ce n’est pas prêt d’arriver, et pour quelques raisons.

Tout d’abord, il se trouve que l’ordinateur quantique est encore doté d’une taille imposante, si imposante qu’il n’est pas envisageable d’en faire un ordinateur personnel. Ensuite, il faut savoir que les Qbits doivent être gardés à des températures très basses, aux alentours de -273,15°C. Par ailleurs, il est encore difficile voire impossible d’adapter les coûts de tels ordinateurs pour les vulgariser.

De fait, il est impensable que ces technologies puissent s’adapter à des utilisations grand public. Cependant, le développement des ordinateurs à base de qubits a pris un coup d’accélérateur ces dernières années. On peut alors s’attendre à ce que cette technologie soit mieux exploitable dans quelques décennies.

Ordinateurs quantiques : pour quelles utilisations ?

Pour l’heure, nos ordinateurs actuels sont amplement suffisants pour regarder des vidéos, jouer à des jeux, faire des montages photos ou vidéo, aller sur le web et visiter http://www.theoueb.com/, etc. Mais alors, à quoi pourraient nous servir les ordinateurs quantiques, ayant des performances toujours plus poussées ?

Le principal domaine qui pourrait exploiter la technologie Qbit au mieux, c’est la cryptographie des données. Nous échangeons beaucoup de données confidentielles pour les transactions bancaires, les paiements en ligne, le mobile banking et autres. Grâce aux ordinateurs quantiques, il est possible d’établir des chiffrements très poussés à travers des calculs très compliqués et sécuriser ces données de manière certaine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *