Tout ce qu’il faut savoir sur le kimono japonais

Les habits traditionnels asiatiques sont devenus « tendance » en France depuis quelques années. En plus de leur légèreté, ils apportent une touche de coquetterie à la tenue vestimentaire de ceux qui le portent. Dans cet article, nous allons voir en détail ce qu’il en est du kimono japonais.

Kimono japonais

L’origine du kimono

Quand on parle de kimono, on pense souvent à tort aux entraînements d’arts martiaux comme le karaté ou le judo et leur tenue tout en blanc avec une ceinture nouée à la taille. L’appellation exacte de cet ensemble est « keikogi » qui signifie tenue d’entrainement.

Pour ce qui est du kimono, il désigne tout ce que l’on porte sur soi, soit les vêtements tout simplement. Au Japon, cette tenue traditionnelle en forme de robe longue attachée avec une ceinture en tissu était autant portée par les hommes que par les femmes jusqu’à l’ouverture du pays à l’Occident au 19ème siècle.

Le kimono porté était également un indicateur de classe sociale. La caste des samouraïs était généralement vêtue avec des tissus précieux et plus beaux comme la soie ou le lin. Quant aux paysans, leurs tenues étaient brodées avec des matières plus simples et modestes.

À partir de l’ère Meiji et de la fin des samouraïs, les Japonais ont commencé à adopter les vêtements occidentaux comme les costumes ou les robes.

Toutefois, le kimono n’a pas été oublié et reste d’usage pendant les cérémonies et les fêtes traditionnelles. C’est d’ailleurs le charme de ces évènements qui ont poussé les Occidentaux à importer ces tenues dans leurs pays.

De plus, ils s’en sont inspirés pour créer de nouveaux vêtements comme les chemises de nuit et les peignoirs.

Kimono japonais

Les kimonos les plus connus

Le Yukata est le style de kimono le plus populaire en Occident. Il est généralement fabriqué en coton, ce qui lui procure une extrême légèreté. C’est une tenue parfaitement adaptée pour la chaleur étouffante de l’été.

De plus, il est facilement reconnaissable grâce à ses couleurs vives. La conception des robes de chambre s’est fortement inspirée du design d’un Yukata. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils sont proposés comme habit de chambre dans les hôtels ou les auberges au Japon.

Le Hikizuri est un kimono qui a été popularisé dans les films par les geishas, ces dames de compagnie que l’on associe malheureusement toujours à des prostituées, ce qui n’est pas le cas. À la différence des autres kimonos, celui-ci est nettement plus long. Cela a pour but de cacher les déplacements pendant les danses traditionnelles pour les rendre harmonieuses.

Le Kurotomosode est un kimono très formel. C’est une tenue très formelle et destinée aux femmes mariées. Le kimono est entièrement en noir et les seuls motifs qu’il présente sont les blasons de la famille que l’on appelait Mons dans l’ère féodale du Japon.

Kimono japonais

L’utilité du kimono en Occident

Comme on l’a vu plus haut, les Occidentaux sont tombés sous le charme de cette tenue et l’ont très vite adopté.

Le kimono peut très bien être utilisé chez soi comme robe de chambre ou comme peignoir. Pour les femmes, un kimono en soie ou en satin est très doux et procure une extrême sensation de confort pendant le sommeil.

On peut aussi l’utiliser pour les sorties à la plage ou à la piscine, mais également comme un déguisement pour les soirées costumées. Pour les adeptes du shopping, l’achat en ligne permet de commander et se faire livrer l’article qui plaît.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.