Grossesse : quoi manger pendant les fêtes ?

Enceinte pendant les fêtes : Quels aliments je dois privilégier ? Qu’est-ce que je dois bannir ? Quelle boisson je peux prendre ? Est-ce que je peux quand même me laisser tenter ? Toutes ces questions sont posées par une femme enceinte pendant les fêtes.

Les besoins alimentaires d’une femme étant changés pendant sa grossesse, voici un petit tour d’horizon sur ce que vous pouvez manger sans vous sentir mis à l’écart. Suivez le guide !

Les femmes enceintes et les entrées

grossesse et entrées

Pendant les fêtes les femmes enceintes doivent redoubler d’attention. Ceci dit ce n’est pas une raison pour entrer dans la psychose. Les bonnes hygiènes de vie que vous avez eu jusqu’ici ne doit pas être relâcher pendant les fêtes. Pour les entrées donc, privilégiez tout ce qui est cuit. Eviter tout ce qui crut notamment les foies gras cru, les huitres ou encore les crustacés.

Toutefois, les femmes enceintes peuvent les consommées à condition de bien les cuire. Les charcuteries du type rillette, pâtés ou encore des produits en gelée sont des produits à risque qui provoquer des toxi-infections. Tout ce qui est viandes fumées ou séchés sont également à bannir.

Les femmes enceintes et les plats de fête

Les femmes enceintes et les plats de fête

La santé étant le maître-mot pendant la grossesse, il est donc primordial  de faire attention à ce que vous mangez pendant les fêtes.

En effet, pour un repas de fête réussi penser à bien cuire les viandes que vous aurez à consommer. Que ce soit  les dindes, les canards ou toute autre viande, vous pouvez les consommer s’ils sont bien cuits.

Toutefois, une petite vigilance est de mise pour les viandes grillés. Effectivement, la grillade ne cuit pas totalement les pièces à l’intérieur. Pensez donc à vérifier avant de consommer. Quelques exceptions sont à observer, certain viande sont à totalement bannir même si elles sont bien cuites, notamment la viande de gibier. Pour ce qui est des fruits de mer, il n’y a pas de contre-indication précise.

Toutefois, il faut une certaine vigilance sur quelques espèces de poisson notamment sur les thons et les espadons. Ce genre de poisson est réputé pour avoir une forte teneur en mercure, il est donc conseillé de limiter sa consommation.

Par contre, pour les saumons, truite ou saint jacques qui sont à l’honneur pendant les fêtes sont à conseiller du moment qu’ils soient bien cuit.

Les femmes enceintes et les boissons

Les femmes enceintes et les boissons

Pendant les fêtes, on a tendance à se dire « juste un peu ça ne fera pas de mal » et pourtant. Une dose d’alcool même infime a un impact sur le développement de votre future enfant. Vous pouvez opter pour des boissons non alcoolisé, notamment de l’eau ou encore du jus de fruit frais.

Pensez aussi à bannir le café et le thé en fin de repas. Privilégiez plutôt les tisanes ou encore les eaux pétillantes. Ces derniers sont connus pour aider à la digestion.

Les femmes enceintes et les desserts

Les femmes enceintes et les desserts

Il faut être prudent pour les desserts pendant les fêtes. En effet, une femme enceinte n’a pas droit à l’œuf cru. Du coup, tout ce qui dessert à base d’œuf cru est à bannir. La prudence est de mise sur les mousses et certaines buches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.