Comment éviter les véhicules dangereux ?

Il n’est pas toujours évident de réunir les fonds nécessaires pour acquérir une voiture neuve. Dans ce genre de configuration, l’option des véhicules d’occasion reste une très bonne alternative. Les voitures d’occasion sont moins coûteuses et présentent de nombreux avantages. Toutefois, ce genre de transaction nécessite une attention particulière, car il est facile de se faire avoir. Certaines voitures d’occasion sont parfois défectueuses, voire dangereuses, même si en apparence, elles semblent être en bon état. Ce guide vous présente des solutions concrètes pour éviter que votre achat se transforme en véritable fiasco.

Exigez un certificat de non-gage pour l’achat d’un véhicule d’occasion

Tout citoyen honnête et soucieux des lois devrait établir un certificat de non-gage avant de vendre son véhicule. Cela témoigne de sa bonne foi, et certifie du bon état de son bien. Il est donc primordial que vous ayez ce document en votre possession avant de vous lancer dans un tel achat.

Plus de fiabilité

En effet, le certificat de non-gage ou de non-opposition est un document qui témoigne de la fiabilité du véhicule et atteste de sa mise en vente.

Celui-ci doit dater de moins de 15 jours comme indiqué sur le site https://www.certificatnongage.fr, où vous aurez toutes les informations en ligne requises sur la validité et la procédure d’obtention d’un certificat de non-gage. De même, la vente d’un véhicule d’occasion n’est possible que sous réserve de certaines conditions :

  • Il ne doit présenter aucun dommage ou risque au niveau sécuritaire ;
  • Il ne doit pas avoir été déclaré parmi les objets volés ou faire l’objet d’un quelconque délit ;
  • Le véhicule ne doit faire l’objet d’aucune dette ;
  • Il ne doit présenter aucune opposition judiciaire.

certificat non-gage

Condition de vente d’un véhicule d’occasion

L’absence de certificat peut être interprétée comme un acte de fraude qui ne garantit aucunement l’état du véhicule que vous souhaitez posséder. C’est un moyen assez efficace pour vérifier la fiabilité d’un véhicule et ainsi éviter des représailles. Il est donc nécessaire d’exiger un document au vendeur au moment de conclure l’opération de rachat.

Exigez un contrôle technique dans un centre automobile agréé

Le contrôle technique est l’une des démarches administratives nécessaires au succès de la vente d’un véhicule d’occasion. Celui-ci doit obligatoirement être exécuté dans un centre automobile agréé. Le principe est simple et ne requiert pas énormément de temps.

L’automobiliste qui en a la charge examinera le véhicule, de façon à vérifier que tous les signes vitaux et sécuritaires de l’engin sont en bon état. Il s’agit de contrôler l’état du moteur, des freins, de la vitesse, de la pompe de vidange et de la carrosserie.

Le contrôle technique doit dater de 6 mois maximum avant la date de la vente. Si le vendeur n’en possède pas, ou en possède un qui date de plus de 6 mois, vous avez le droit d’exiger un document valable.

En somme, acheter un véhicule d’occasion peut être une très bonne affaire à condition de prendre certaines précautions. Le certificat de non-gage et le contrôle technique sont importants. Ils doivent nécessairement être exigés et vérifiés à la loupe avant de signer l’acte d’achat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.