Comment choisir une sorbetière et une turbine à glace ?

Préparer le dessert soi-même représente un sacré défi. Mais avec les bons équipements, tout se facilite. Alors, choisissez bien votre sorbetière ou turbine à glace et profitez de tous les avantages d’une glace faite maison : qualité gustative, choix de la recette, ingrédients 100 % naturels, bienfaits santé, etc.

Les différents types de sorbetières

Le marché de l’appareil à glace est rempli de modèles différents. Mais en réalité, il n’y a que deux grandes familles de sorbetières.

La sorbetière à accumulation de froid

Cet appareil est connu comme étant un grand conservateur de froid. Néanmoins, il ne peut pas en produire. Vous ne pouvez pas faire de glace avec sans l’avoir placée dans un congélateur 10 à 15 heures auparavant. Avec une sorbetière de ce rang, il faut attendre un certain temps pour pouvoir préparer de nouveau une glace de parfums différents. Côté prix, il s’avère rentable vu qu’on en trouve à partir de 30 €.

La sorbetière autonome

Aussi appelé turbine à glace, cet appareil a l’air plus intelligent que l’autre. Équipé d’un groupe réfrigérant, il produit du froid à volonté, d’où son appellation sorbetière autonome. Plus flexible, c’est un appareil semi-professionnel avec lequel vous pouvez enchainer la fabrication de plusieurs glaces de parfums différents. En termes d’investissement, vous devez prévoir entre 150 et 600 € pour l’acquérir.

Critères de choix d’une sorbetière

Comment choisir une turbine à glace ?

Il existe en tout 4 facteurs à prendre en compte avant l’achat d’une sorbetière, à commencer par le prix. Selon la marque, la capacité et le type d’appareil, il coûte 30 à 600 €. Comme on a déjà évoqué précédemment, les turbines à glace coûtent plus cher que les sorbetières à accumulation de froid.

Le temps de préparation de glace est aussi important pour choisir le bon appareil. Sur ce, la victoire revient à la turbine à glace qui permet de produire de glace à la demande, contrairement à l’autre sorbetière qu’il faut congeler plusieurs heures au préalable.

Les sorbetières qu’elles soient accumulatrice de froid ou autonome disposent d’une cuve de capacité variable, de 1 à 1,6 litre. Faites votre choix en fonction de votre besoin en quantité de glace ainsi que votre mode de consommation (avec ou sans accompagnement).

La taille de l’appareil, c’est le critère le plus important. Une sorbetière à accumulation de froid doit contenir dans votre congélateur alors que la turbine à glace sur le plan de travail ou dans un placard.

Comment fonctionne une sorbetière ?

sorbet avec sorbetiere

Après avoir choisi le meilleur modèle de sorbetière, il est temps d’apprendre comment s’en servir. Bien évidemment, l’appareil comporte un mode d’emploi complet avec quelques recettes.

Pour faire simple, versez la préparation (déjà refroidi au préalable) dans la cuve de l’appareil, depuis l’orifice du couvercle. Fermez le couvercle et enclencher l’opération de mise en glace, par le biais d’un moteur qui fait tourner la pale.

Certains modèles s’arrêtent automatiquement au moment où la consistance serait optimale. Pour d’autres, il faut surveiller la préparation. Généralement, la fabrication d’un litre de glace se fait en une demi-heure avec 600 ml de mélange initial.

Pour éviter que la pale se colle à la cuve en raison du froid, ne l’y laissez jamais à moins de la faire tourner. Si la glace n’est pas assez prise à votre goût, mettez-la dans le congélateur (après l’avoir versé dans un récipient) jusqu’à obtenir la consistance voulue.

Si la glace a été mise au congélateur durant plusieurs heures, placez-la une vingtaine de minutes au réfrigérateur avant de la servir à table.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.