Tout savoir sur la sous-location en France

A l’heure où la majorité des français cherche comment faire des économies pendant les vacances, cette formule peut paraître très intéressante car elle permet de rentabiliser son logement pendant son absence et donc d’équilibrer son budget de vacances.

Les avantages de cette pratique

Pendant que le locataire est parti dans un autre coin de la France ou à l’étranger il cède son logement à des touristes qui de leur côté souhaite visiter cette région. De ce fait, ils payent un loyer, en général modéré, pour profiter des lieux pendant une période donnée.

sous-location

Lorsqu’on sait que le logement de vacances constitue un tiers des dépenses des vacanciers, il est logique que ceux-ci cherchent des astuces afin de faire baisser ce prix et trouver un bon plan pour garder son budget pour réaliser d’autres activités comme notamment explorer la région. Des petites annonces de sous-location commencent à se multiplier chaque année dans toutes régions.

Une pratique réglementée

Cependant, la sous-location ne se fait pas sans règles et est soumise à une législation en la matière. En effet, il faut d’abord obtenir l’accord de son propriétaire avec un courrier signé qui autorise que le logement soit sous-loué pendant une durée précise.

D’autre part, ce document doit également préciser que le locataire ne peut sous-louer pour un montant supérieur au loyer que lui-même paye mais doit trouver un montant qui soit raisonnable aussi bien pour les vacanciers que pour lui afin de profiter pleinement de ce bon plan.

sous-location

De ce fait, il est vivement conseillé aux locataires de faire cette démarche auprès de leurs propriétaires afin de savoir si l’autorisation leur est octroyée. Il faut tout de même savoir que ce procédé est absolument interdit par les bailleurs sociaux, qui le précisent bien dans leur bail d’habitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *