Produire de nouvelles dents à partir de cellules souches.

D’années en années, le travail de dentiste évolue à une vitesse vertigineuse. Auparavant considéré comme un vulgaire « arracheur de dents », il pourrait être dans les prochaines décennies, grâce au travail effectué sur les cellules souches, capable de faire pousser de nouvelles dents.

dentiste

En attendant ce jour magique où la recherche aura porté ses fruits, l’heure est au déploiement de l’implantologie. La pose d’un implant dentaire pour remplacer une dent manquante présente en effet une évolution incontestable par rapport à l’utilisation d’un bridge dentaire.

La pression exercée sur les dents adjacentes de la dent manquante dans le cadre d’un bridge sur dents naturelles conduit en effet souvent à la mobilité, suivie de la perte de ces dents. Le remplacement d’une dent manquante par un implant dentaire rétablit l’équilibre, et épargne de nombreux désagréments par la suite.

how-much-does-dental-insurance-cost

Au-delà de cette évolution quant aux solutions proposées, le travail en interne dans un cabinet dentaire a également connu une profonde mutation. L’utilisation d’un scanner dentaire pour préparer la pose des implants dentaires a accru de manière importante le taux de succès, puisque l’implantologue repère mieux les volumes d’os.

La réalisation de la prothèse s’engage elle aussi dans un virage important grâce à la prise d’empreintes numérique. Ce nouvel outil n’en est qu’à l’aube de son évolution et devrait être présent dans une grande partie des cabinets dentaires dans les années à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *