L’état de l’aide humanitaire à travers le monde

L’aide humanitaire se définit comme une assistance logistique ou matérielle pour aider des populations en difficulté souvent à cause d’une crise spontanée (par exemple, une calamité naturelle). Typiquement, l’aide humanitaire n’inclut pas l’aide financière sur le long terme.

Les agences d’aide humanitaire

l'aide humanitaire

Le système humanitaire mondial est une collection d’agences fonctionnant sous trois types de régimes : les organisations non-gouvernementales (ONGs), les agences des Nations-Unies et le mouvement Croix Rouge et Croissant Rouge. On compte 235 ONGs internationaux dans l’humanitaire.

Parmi ces organisations, seulement 6 organisations avaient un budget annuel de plus de 250 millions de dollars (CARE, « Catholic Relief Services », Médecins Sans Frontières, Oxfam, « Save the Children » et « World Vision International »). La majorité des ONGs ont un budget de moins de 10 millions de dollars.

Les travailleurs de terrain

En 2008, on dénombrait 210000 travailleurs de l’humanitaire. On estime ce chiffre à 273000 aujourd’hui. Les ONGs emploient environ 70% de ces travailleurs. Les agences de l’ONU et le mouvement de la Croix/Croissant Rouge emploient les autres. La Croix Rouge est un cas unique dans le système humanitaire. Cette organisme emploie seulement 13000 personnes mais jouit d’un apport de volontaires énorme. La Croix Rouge estime que le mouvement compte 97 millions de volontaires, bénévoles et employés reparties sur 186 pays à travers le globe.

Le financement

l'aide humanitaireLes gouvernements restent les sources les plus importants de financement pour l’aide humanitaire. La Commission européenne et les États-Unis sont les plus grands contributeurs. D’autres contributeurs importants sont le Royaume-Uni, la Suède, le Canada, l’Ireland, et le Danemark. Le mécanisme de collecte de fonds pour l’humanitaire a connu une reforme importante avec la venue du Fonds Central de Réponses Urgentes (CERF).

Ce mécanisme permet la collecte de fonds dans tous les pays et de sources divers (privées et publiques). Ceci a permit une augmentation dans le nombre de donneurs et donc une amélioration du niveau de financement de l’humanitaire au niveau globale. Le CERF canalise ces ressources collectées vers les crises humanitaires du moment pour palier aux besoins urgents.

Le futur

Le nombre et la gravité des catastrophes humanitaires sont en net augmentation. L’effet d’un climat changeant provoque des événements extrêmes qui sont un véritable challenge pour le système humanitaire. La migration des populations est aussi un défi majeur. Tous les signes indiquent que nos ressources présentes ne sont pas suffisantes pour faire face aux multitudes de problèmes qui nous attendent.

Derniers commentaires
  1. Carolane

    cette rubrique m interesse car j aimerais travailler dans l humanitaire.
    j aimerais etre orientatee, merci de m aider, me conseiller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *