Les coussinets de bielle 1.5 dci, plus de détails

Les moyens de transport sont des biens nécessaires dont l’importance n’est plus à prouver à notre ère. Qu’il s’agisse d’auto ou de moto, elles sont toutes les deux composées de moteurs, indispensables à leur principal fonctionnement. Le moteur se divise en deux parties : le haut moteur et le bas moteur. Il est composé d’éléments essentiels, par exemple les coussinets de bielle 1.5 dci.

Le haut moteur

C’est la partie supérieure du moteur. Il se distingue par un ensemble : le cylindre, le piston et la culasse.
Le cylindre est la pièce principale du moteur. C’est à l’intérieur que se déroule la combustion et où l’énergie thermique devient énergie mécanique grâce au piston.


La tête du piston est souvent fabriquée dans un alliage d’aluminium et de céramique dans le but de gérer de fortes températures. Il a pour rôle d’envoyer toute l’énergie à la bielle qui a son tour, enverra au vilebrequin. Le mouvement du piston est dans le cylindre et la force de transfert du gaz expansible par la bielle au vilebrequin et de la manivelle au piston.
La culasse quant à elle, recouvre entièrement le moteur. Elle est composée de soupapes, des trous de fixation des bougies, des chambres d’admission et d’échappement, etc.

Le bas moteur

C’est la partie inferieure du moteur. On parlera essentiellement de :
La bielle : elle se subdivise en trois parties que sont, le pied de bielle, le corps de bielle et la tête de bielle. C’est la pièce qui assure la liaison entre le piston et le vilebrequin. La bielle est une pièce mécanique, un élément intermédiaire qui permet la transmission des forces entre le piston et le vilebrequin qui sont animés par des mouvements différents dont le mouvement rectiligne alternatif du piston, le mouvement circulaire continu du vilebrequin, par la combinaison des mouvements rapides du piston et du vilebrequin.
On l’associe à la manivelle dans le dispositif bielle-manivelle. Il fait face à la compression, l’extension et la flexion. Il est souvent fabriqué en alliage d’aluminium et dans certains cas, en fer forgé. C’est une pièce motrice qui doit être parfaitement lubrifiée pour que son fonctionnement soit excellent.
Le vilo ou vilebrequin est la partie fixée à la bielle qui effectue un mouvement rotatif par l’action du piston verticale. C’est l’élément principal du système bielle – manivelle. Il sert à transformer le mouvement de rotation en mouvement linéaire alternatif. Il est traversé par un conduit d’huile servant à lubrifier les pièces en mouvement.

Les coussinets de bielle : un coussinet est un type de dispositif généralement en métal, etc., dont le rôle est d’écarter un quelconque frottement entre certains éléments du moteur. Ils ne sont vendus qu’en lot de huit. Le frottement entre la tête de la bielle et le vilebrequin est diminué par l’interposition de coussinets. Les coussinets sont de larges bagues d’acier, en deux parties recouvertes sur leur face intérieure d’une fine couche de métal anti friction appelé régule. Le régule est composé de plomb d’étain, d’antimoine et de cuivre.

Couler la bielle

Que signifie cette expression ? Elle est utilisée par bon nombre d’amateur en mécanique automobile. Cette expression est due à une surchauffe du moteur qui tend à faire fondre un coussinet de bielle 1.5 dci. C’est le manque de lubrification de la bielle qui provoque l’échauffement des coussinets. Elle se distingue par un cognement et des chocs destructeurs. En effet, une pompe à huile défectueuse, l’insuffisance d’huile dans le carter, etc. peuvent être des causes de bielle coulée.
Pour éviter que votre bielle ne coule, on peut parfois prévenir en effectuant des vidanges quand cela s’impose, en évitant de solliciter votre moteur à plein régime, en utilisant une huile à moteur de bonne qualité, etc. vous pouvez aussi surveiller régulièrement le niveau d’huile à la jauge du carter.

Lorsque vous avez un problème de bielle coulée, le plus judicieux est de faire intervenir une dépanneuse, un mécanicien ou tout autre professionnel de la mécanique pour régler le problème plus efficacement. Mais force est de constater que certains, continuent quand même la conduite de leur véhicule ou même, s’attèle à tout démonter et à résoudre le problème à travers des vidéos tutoriels sur YouTube.
La réparation d’une bielle coulée nécessite l’extraction du moteur pour permettre la vérification du vilebrequin. Elle doit être prise en charge par des professionnels de la mécanique tels que ceux de Rectifshop qui regroupent des membres de l’industrie automobile, navale ou aéronautique. Des secteurs d’activité où la concentration, la rigueur et la qualité sont de mise.

Où trouver des coussinets de bielle 1.5 dci

Les coussinets de bielle 1.5 dci peuvent se trouver dans n’importe quel magasin mécanique ou boutique en ligne. Mais, si vous cherchez de la qualité à un prix totalement abordable, faites un tour sur www.rectifshop.fr/9-le-bas-moteur. C’est une centrale d’achat. Ils sont situés au 34434 St Jean de Vedas.


Ils disposent de presque toutes les pièces mécaniques dont vous avez besoin pour remettre à neuf votre transport et ont un approvisionnement impressionnant de produit, d’organes moteurs ou de consommables permettant de reconstruire une grande majorité de moteurs thermiques. Ils œuvrent dans la rénovation de tout moteur thermique allant de la moto aux moteurs industriels.
Ils sont fiables, rapides et efficaces, car ils fournissent en plus des pièces, des conseils, un service de professionnels, des prestations assurées par une équipe hautement qualifiée à des coûts intéressants, etc.
Les paiements se font par PayPal ou par carte bancaire et les livraisons sont faites dans un délai de 1 à 4 jours selon les stocks.
En définitive, les coussinets de bielle 1.5 dci sont des pièces mécaniques quelque peu difficiles à monter, à installer ou à remplacer. Il est préférable de faire appel à des professionnels du métier tel que ceux de Rectifshop pour de tels besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *