Apple envisage de créer une « actualité Netflix »

Au cours des derniers mois, de plus en plus de rapports ont annoncé qu’Apple prévoyait de lancer un service de nouvelles/magazines via son App Store.

L’annonce d’un service « actualité Netflix » semble confirmer ces rumeurs.

Un projet bien avancé

Apple, actualité Netflix

Apple a entamé des conversations avec les médias américains pour créer un service d’abonnement universel à tous.

Selon plusieurs sources du secteur, l’idée de la société Apple est de lancer un service qui fonctionnera comme une « actualité Netflix » accessible depuis ses appareils.

Les négociations sont en cours depuis quelque temps déjà, mais la bombe a explosé mardi, lorsque le Wall Street Journal, l’un des journaux concernés, a révélé qu’Apple avait l’intention de demander aux médias 50 % de tous les avantages qu’ils pourraient retirer de ce service.

De quelle manière fonctionnerait le service ?

Apple phone

Le service de nouvelles fonctionnerait comme un abonnement au contenu payant de tous les médias attachés. Apple prévoit de demander aux utilisateurs des frais d’environ 10 dollars par mois pour lire tout le contenu qu’ils souhaitent.

Leur proposition est de conserver la moitié de tous les avantages générés par la plate-forme et de diviser le média en moitié, en fonction du temps passé par les utilisateurs sur le contenu fourni par chacun d’entre eux. Apple veut lancer le service fin 2019.

Outre leur réticence à l’égard de l’offre économique, les grands titres contactés par la firme à la pomme n’acceptent pas le fait qu’ils ne sont pas autorisés à accéder aux informations personnelles des utilisateurs.

« Les informations de carte de crédit et les adresses électroniques sont essentielles pour les médias cherchant à créer leurs propres bases de données clients et à commercialiser leurs produits auprès des lecteurs », explique le Journal.

Certains ne sont pas convaincus

le programme d'Apple

Comme on pouvait s’y attendre, de nombreux organes de presse et éditeurs s’inquiètent de cette annonce. Dès la publication de la nouvelle, des rumeurs circulent également sur le refus de certains grands quotidiens et hebdomadaires américains de rejoindre le programme d’Apple.

D’autres accepteraient de rejoindre le groupe seulement s’ils bénéficient d’une rémunération intéressante. Des noms prestigieux, comme le Washington Post et le New York Times figurent dans ce lot.

Apple et les principaux médias concernés précisent toutefois que les discussions sont en cours et qu’un accord est toujours envisageable.

Ce n’est même pas la première fois qu’Apple s’aventure sur un terrain qui lui est étranger, en théorie. Par exemple, son service de télévision à la demande aurait rencontré plusieurs obstacles avec les principaux diffuseurs. Apple était alors contraint de créer son propre contenu pour étoffer son offre.

D’autres projets de plate-forme en vue

Tim Cook

Ce n’est pas le seul service d’abonnement préparé par Apple. Le groupe dirigé par Tim Cook est également en discussion avec les producteurs audiovisuels pour créer une autre plate-forme de diffusion en continu de séries, de films et de documentaires.

Il a déjà conclu des accords avec les acteurs et les actrices concernés et sa mise en œuvre pourrait également être imminente.

Les médias nord-américains inscrivent ces actions dans la stratégie d’Apple de diversifier ses revenus avant la chute annoncée des ventes de l’iPhone dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.