Comment rendre son établissement accessible aux personnes à mobilité réduite ?

Réaliser un Ad’Ap est devenu de la responsabilité de tous les établissements qui reçoivent du public. Cependant, pour parvenir à un niveau d’accessibilité optimal, il faut prendre conscience des différents points à respecter. Des outils sur l’accessibilité handicapé ont été mis à disposition afin de savoir quels sont les aménagements à mettre en place : ad-ap.fr.

Réaliser un diagnostic personnalisé

mobilité pour tous

Afin de savoir quels changements sont à faire et seront inscrits dans le formulaire erp, le site du gouvernement concernant l’agenda d’accessibilité programmée permet de faire son propre diagnostic à partir de quelques questions.

Toutes les mesures qui peuvent favoriser l’accessibilité handicapé seront inscrites dans l’Ad’Ap afin de se préparer à la transformation.

Procéder à des aménagements extérieurs

Pour accueillir les personnes à mobilité réduite, la mise en place d’un parking avec des places réservées sera une mesure particulièrement appréciée. Elles devront se trouver de préférence face à la porte d’entrée afin que la personne concernée puisse rapidement être prise en charge.

Penser à tous les aspects de l’entrée

agenda adap

La porte d’entrée doit être au même niveau que le sol afin de permettre aux fauteuils roulants de pouvoir y passer. La largeur de la porte sera choisie en conséquence. Pour toutes les personnes à mobilité réduite et veiller à leur protection contre les accidents, une matière non glissante sera choisie pour l’entrée dans le bâtiment. Une pente doit être prévue de même que des éléments de différenciation au sol pour les personnes malvoyantes.

Une signalétique adaptée

Pour que les personnes à mobilité réduite puissent s’orienter dans un bâtiment, le plan doit être affiché et le nom des différents services à une hauteur acceptable. La couleur est également un élément important donc il faudra faire en sorte qu’elle puisse être repérée de loin. Dans l’ascenseur, les étages et les bureaux présents sont également très bien visibles.

Un accueil dans de bonnes conditions

accueil handicapé

L’accessibilité se traduit également par la façon dont sont accueillies les personnes à mobilité réduite. Le mobilier d’accueil doit avoir une hauteur adaptée afin de permettre à chacun de faire part de sa situation dans les mêmes conditions que les autres usagers. Lorsqu’une salle d’attente est mise à disposition, un espace spécial pour les fauteuils roulants doit être réalisé afin de faciliter l’arrivée de cette personne. Les toilettes doivent faire l’objet d’une attention particulière pour se mettre en conformité rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *